Le véganisme, solution environnementale ?



0 Comment

Les actes de l’homme qui impactent négativement l’environnement ne sont pas uniquement les activités industrielles, la pollution, etc. Tout ce que nous mangeons a également des effets sur l’environnement. Cela crée d’ailleurs une polémique à propos du fait que le véganisme peut être perçue comme étant une solution environnementale.

Qu’est-ce que le véganisme ?

Le véganisme souligne l’idée du refus de l’exploitation animale. Il constitue un mode vie selon laquelle les concernés évitent toute utilisation d’animaux à n’importe quelle fin, que ce soit pour la nourriture, pour l’habillement, pour des expériences, etc. Il se base essentiellement sur le principe du droit à la vie.

Le véganisme comme une solution environnementale

En moyenne, les produits d’origine animale sont beaucoup plus polluants que les produits d’origine végétale. Ainsi, selon la FAO, l’élevage est à l’origine de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre sur le plan mondial. Il est également en partie responsable de la déforestation. De plus, la consommation d’eau pour faire pousser les produits végétaux est moindre comparée à celle nécessaire pour produire de la viande.

Ces facteurs et bien d’autres, poussent à penser que le véganisme contribue à la protection de l’environnement.